Social

RÈGLEMENTS DE LA LDHL – 2020

Imprimer

En vert = Modification ou ajout 2020

1) Le Dek Hockey est un jeu

A) Toujours vous rappeler que le Dek hockey est un jeu. Il s’agit d’un loisir pour l’ensemble des participants, et non d’un gagne-pain. Les capitaines ont la responsabilité de communiquer à leurs joueurs la ligne de pensée de la ligue, qui est de pratiquer un sport rapide et cardiovasculaire dans un environnement sécuritaire et sans violence.

B) Soyez toujours respectueux de vos coéquipiers, de vos adversaires, des marqueurs, des administrateurs de la ligue et des officiels. Notre vision est de respecter et de faire respecter les joueurs, les arbitres ainsi que tous les individus gravitant autour du Dekhockey.

C) N’oubliez pas que la LDHL est gérée totalement bénévolement par les 3 membres du C.A ainsi que les membres des différents comités. Ces membres le font par plaisir et passion. Aucune passion ne devrait amener des commentaires offensants ou blessants, que ce soit de vive voix ou via les réseaux sociaux. Sans eux, vous ne pourriez pas jouer au Dekhockey comme vous le faites actuellement.

2) Consommation et vandalisme

A) Il est interdit de consommer de l’alcool dans le stationnement, les bancs de joueurs ou à l’extérieur de la clôture entourant la terrasse. Il est également interdit de fumer la cigarette, la cigarette électronique ou de la drogue sur les lieux, ainsi qu’à proximité de la surface de jeu. Les fautifs seront expulsés du site sans autre avis.  Le permis d’alcool que possède la ligue est uniquement valide sur la terrasse et uniquement lors des activités de la ligue. Ce permis autorise les joueurs à apporter leur propre alcool. Aucune vente n’est autorisée pendant la saison.

B)  Le joueur ou l’équipe sera tenu responsable pour tous dommages et bris ayant été causés délibérément.

C)  Un joueur ou un spectateur peut se voir refuser l’accès si la direction de LDHL croit que cette personne peut représenter une nuisance au bon fonctionnement du jeu ou une menace à la sécurité des gens sur place.

D) Un joueur dont les gestionnaires ou les arbitres considère trop affaiblit, soit par l’alcool ou la drogue se verra automatiquement refusé le droit de jouer et sera suspendu 1 match. Si la situation se reproduit, le joueur fautif sera suspendu pour le restant de la saison.

3) Alignement, Remplaçants, Éligibilité et Passeports NBHPA

A)   Chaque joueur est responsable de se rendre dans la roulotte d’admission et de présenter sa carte NBHPA au marqueur d’alignement. Un joueur qui n’apparaît pas “présent” sur l’alignement de match recevra une minute de pénalité et devra aller s’identifier selon la procédure avant de pouvoir jouer de nouveau. Le marqueur de match NE S’OCCUPE PAS DE L’ALIGNEMENT. Il est à noter que l’alignement peut être complété et confirmé en ligne avant le match en se rendant au www.dekhockeylouiseville.ca et en se connectant avec votre compte NBHPA (capitaine seulement).

B) Tous les joueurs doivent se créer un profil sur www.nbhpa.com avant de pouvoir jouer. Le profil NBHPA doit être payé et validé avant de pouvoir jouer. Depuis 2020, AUCUNE EXCEPTION ne sera tolérée. Pas de passeport NBHPA = Pas de match. Prévoyez-le.

C)  Le nombre maximum de joueurs en uniforme pour une partie est de 10, incluant le gardien. Pour la catégorie Mixte, le nombre de joueur maximum est de 13, incluant un gardien.

Le nombre minimum de joueur, pour toute les catégories est de 4 (5 en Mixte).

Exception : En Masse salariale, le nombre de joueurs minimum, incluant le gardien, est de 7.

D) Si le gardien d’une équipe n’est pas prêt pour le début de la partie, l’équipe peut débuter le match à 4 vs 3. Le gardien peut faire son entrée à n’importe quel arrêt de jeu de la première période. Si la première période prends fin et que le gardien n’est pas arrivé, l’équipe perdra le match par défaut et perdra également toutes les statistiques liées à la période jouée.

E)  Un joueur remplaçant doit être inscrit auprès du marqueur avant le début de la période d’échauffement. Le joueur remplaçant doit respecter les limitations de la catégorie. Un joueur appartient à une équipe lorsqu’il a joué 2 matchs avec celle-ci et devient non-éligible à remplacer dans une autre équipe de la même catégorie. Le nombre de 2 matchs est également applicable aux gardiens. Les matchs joués en tant que gardien et joueurs sont comptabilisés dans le nombre de match joués pour une équipe. Donc un joueur aillant joué un match gardien et un match joueur dans une équipe aura 2 matchs.

F) Une pénalité de banc de 1 minute (purgée par le capitaine) sera attribuée à une équipe qui n’avise pas le marqueur ou qui utilise un joueur de niveau supérieur. De plus, le joueur se verra refuser le droit de jouer.

G) Une défaite par forfait sera attribuée à toute équipe qui fait jouer un joueur sous un faux nom. Le capitaine ainsi que le joueur fautif recevront automatiquement une suspension de 2 matchs, sans possibilité d’appel.

H) Au niveau des gardiens, si les deux capitaines se mettent en accord, un gardien appartenant à une autre équipe pourra remplacer dans une autre de la même catégorie. Il devra par contre respecter les limitations de cette catégorie. Les statistiques iront au gardien partant de l’équipe étant donné qu’il n’est possible d’effectuer cette exception sur la plateforme informatique.

I) Un joueur n’aillant pas de cote active dans la LDHL se verra attribuer sa cote NBHPA en evaluation lors de son premier match. Donc si un joueur est NBHPA H12, il recevra une cote EvalH12 qui équivaut à H12. Tant et aussi longtemps que sa cote est en “eval”, ça veut dire que cette dernière peut changer. Si un joueur n’a pas de cote NBHPA, la LDHL validera dans les ligues dans lesquelles il a déjà joué, ou son expérience sur glace. S’il n’est pas possible d’attribuer une cote au joueur, nous allons l’autoriser à jouer dans la catégorie demandé avec une cote “evaluation”. Dans le cas de la masse salariale, le joueur recevra automatiquement la cote de EvalH10 et aura donc cette valeur sur la Masse de l’équipe (6M$)

J) Si le marqueur en chef remarque qu’un joueur non-éligible (cote trop haute, régulier dans une autre équipe, appartenant à une autre équipe) a joué le match, il enlèvera tous les points de l’équipe fautive et cette dernière perdra le match par forfait. Un avertissement sera aussi donné au capitaine et s’Il y a récidive, le capitaine se verra décerné un match de suspension.

Si les marqueurs sur place remarquent la situation AVANT le début de la première période, ils aviseront le capitaine et le joueur ne pourra pas jouer. Aucune pénalité ne sera donné.

Si les marqueurs sur place remarquent la situation alors que le match est débuté, il avisera les arbitres qui eux arrêteront le match. Les équipes pourront continuer de jouer, mais l’équipe fautive perdra par forfait. Cette situation sera effective dès qu’une minute de match a été jouée.

K) Les marqueurs, ainsi que les arbitres, ont la pleine confiance des gestionnaires de la ligue et ont le droit de refuser un joueur qui ne respecte pas les limitations. Si le capitaine ne respecte pas la décision, où s’il manque de respect envers le staff LDHL, il pourra se faire suspendre et perdre le match par forfait.

L) Un remplaçant devra arriver et faire minimum une présence conforme (donc avec tout son équipement) avant la fin de la première période afin d’être éligible à jouer le match. Un joueur régulier (donc qui a joué deux matchs avec l’équipe) peut arriver à tout moment dans la partie, tant qu’il a été valider sa présence avec le marqueur d’alignement. Dans tout les cas, le joueur devra d’abord s’identifier à l’accueil avec sa carte NBHPA.

M)  Un joueur (ou gardien) doit jouer un minimum de 2 parties pour être éligible aux séries.

N) Les joueurs avec une cote H ou F ne verrons pas leur cote changer en cours de saison. Ceux ou celles avec une cote en “eval” pourront la voir changée après l’évaluation du comité. Il est possible qu’un joueur conserve sa cote Eval pour toute la saison.

O) Bien que la plateforme NBHPA utilise des cotes provinciales, les ligues ont la liberté de coter les joueurs comme ils le jugent. Donc il est possible qu’un joueur soit coté H12 provincial (NBHPA), mais H10 dans notre ligue. Cette dernière cote sera celle utilisée en saison. Il est possible de valider la cote d’un joueur LDHL en vous rendant sur le site de la ligue, dans la section “recherche de joueur”.

O.1) Il est de même pour un joueur arrivant d’une autre ligue, n’ayant jamais joué dans la LDHL. Un joueur peut, par exemple, être coté H10 à Dek3R, mais après évaluation de ses statistiques, nous décidons de le coter H9. Il est de la responsabilité du capitaine de s’assurer de la validité de son alignement. Il doit communiquer avec les administrateurs de la ligue afin de soumettre le nom d’un joueur pour s’assurer la cote qu’il aura

P) Pour les joueurs n’aillant pas de cote local ou NBHPA, voici quelques barêmes :
– Niveau Midget AAA ou Junior AA = Minimum H8
– Junior AAA ou Collégial AAA = Minimum H6
– LHJMQ/Universitaire et plus = minimum H5

Concernant les FILLES
– Midget BB/Junior B = Minimum F6
– Midget AA/Junior A = Minimum F5
– Collégial AAA = Minimum F4
– Niveau universitaire = Minimum F3.

            ***L’âge joue également un poids dans l’attribution d’une cote. Un joueur qui n’a pas joué dans des niveaux plus avancés depuis 10 ans ne sera pas coté de la même manière qu’un joueur qui y joue présentement***

P)Afin de participer dans la ligue d’adultes, vous devez être âgé de 15 ans en date du 31 décembre de l’année actuelle. De plus, si vous n’avez pas 16 ans, vous devez remplir un formulaire de consentement légal avec la signature d’un parent ou d’un titulaire AVANT votre première partie. Le formulaire est disponible sur notre site web, sous l’onglet Règlements.

Q) Une équipe ne peut substituer un joueur pour une joueuse. Exemple : Une équipe a déjà sa F5, mais elle n’a aucun H12 dans son équipe. Elle ne pourra pas faire jouer 2 F5 en prétextant qu’elle n’a pas de H12.

R) Voici les équivalences de cotes Féminines :
F7 et F8 = H13
F5 et F6 = H12
F4 et F3 = H11
F2 = H10
F1 = H9

Chaque capitaine ou assistant capitaine est responsable de vérifier les cotes de ses joueurs, ainsi que la conformité de son équipe, sous peine de suspension. Les cotes provinciales sont disponibles à cotesnbhpa.com .

4) Système de pointage

A)

  • Maximum de points par match : 15 points

  • Points par période gagnée : +2

  • Point par période nulle : +1

  • Points pour une victoire : +3

  • Point pour une défaite : 0

  • Point pour une défaite en tir de barrage : +1

  • Perte de point pour Pénalité Mineure (non-violente) : 0

  • Perte de point pour Pénalité Mineure : -2

  • Perte de point Pénalité Double-Mineure : -4

  • Perte de point Pénalité Majeure : -3

  • Perte de point Pénalité d’inconduite : -6

  • Maximum de perte de point pour pénalité: 6

  • Points pour une partie gagnée par forfait : 15

  • Points pour une partie perdue par forfait : 0

B) Pour les statistiques officielles, un but et une seule passe par but seront comptabilisées. Les statistiques seront notées en ligne au www.dekhockeylouiseville.ca. Seul le capitaine pourra contacter le marqueur en chef afin de réviser une statistique. Un courriel au ldhl.infos@gmail.com devra être envoyé dans la semaine suivant le match pour corriger une statistique. Après ce temps, il n’y aura aucune correction.

            B.1) Le capitaine est responsable de valider les statistiques de son équipe après le match et de rapporter tout problème en envoyant un courriel à : ldhl.infos@gmail.com

5) Balles

A) Chaque équipe doit fournir 2 balles homologuées (Mylec, D-Gel ou Bauer) à l’arbitre avant le début de la partie. Les balles roses sont utilisées pour les températures sous 10 degrés C. et les balles orange pour les températures supérieures à 10 degrés. L’arbitre peut prendre la décision de refuser une balle s’Il juge qu’elle n’est pas d’assez bonne qualité ou en trop mauvais état.

A.1) Si une équipe ne fournit pas de balle, elle se verra attribuée 1 minute de pénalité pour avoir retardé la partie à purger par le capitaine ou un de ses assistants (dans le cas où le capitaine n’est pas présent au match). L’équipe devra aller acheter des balles au pro-shop dans la roulotte d’admission.

B) Advenant qu’il manque des balles, l’arbitre demandera à chacune des équipes de lui remettre une autre balle dans un délai de 30 secondes. Les joueurs inscrits pour la joute sont responsables d’aller chercher les balles durant la partie. Ce n’est ni la responsabilité de la direction ni des officiels d’aller chercher les balles. Toutes les balles abandonnées deviennent la propriété de la ligue.

6) ÉQUIPEMENT

A)  Casque obligatoire et visière fortement recommandée. Notez que le grillage complet est obligatoire pour les ligues juniors, ou pour tout joueur âgé de moins de 16 ans. Le casque et la grille doivent être attachés en tout temps.

B)  Les gants de Snout, Dek Hockey et Hockey sur glace sont tolérés. Les gants de jardinage, en coton ou en caoutchouc ne sont pas tolérés.

C) Nous n’avons pas de restriction au niveau des marques et style de bâtons utilisés, tant qu’il s’agit de bâtons de hockey. Notre seule limitation est que la palette doit être en parfait état dans le but de protéger la surface. Si un arbitre remarque un bâton trop abîmé, il demandera au joueur de changer immédiatement. Le joueur pourra se procurer un bâton en location à notre pro-shop, ou en faire l’achat. Aucun bâton en bois ou avec une palette de plastique (style hockey cosom) ne sera accepté.

D)  Le ruban (tape) n’est pas permis sous la palette afin de protéger la surface.

E)  Les jambières de Dek hockey, couvrant les genoux sont obligatoires. Les jambières de hockey sur glace ne sont pas permises.

F)  Tout joueur ne peut augmenter l’ampleur de son équipement ou utiliser des produits adhérents sous les semelles de façon à augmenter son efficacité. Une offense vaudra une pénalité de 2 minutes au joueur fautif et l’équipement devra être retiré, ou nettoyer (dans le cas d’utilisation d’un produit).

G)  Le gardien de but doit nécessairement porter l’équipement complet d’un gardien incluant le bâton de gardien et non celui de joueur. Les glissières pour les jambières de gardiens sont permises. L’utilisation de produit afin d’améliorer les glissements n’est pas permis, simplement pour une question de sécurité.

            G.1) Même si le gardien de but n’a pas mit le produit à la surface, mais qu’il en reste sur ses jambières (d’un match précédent sur la glace par  exemple) et que les arbitres le remarque, il devra soit changer de jambières, soit se faire remplacer. Il devra aussi nettoyer ses jambières avant la prochaine partie, sinon il recevra un match de suspension.

H)  Une équipe doit porter des chandails de couleurs identiques avec numéros. Sinon, elle doit utiliser des dossards numérotés qui se porteront par-dessus un chandail. Si les chandails des 2 équipes sont de la même couleur, l’équipe visiteur doit porter un dossard, ou jouer avec des chandails numérotés d’une autre couleur. La location de dossard s’effectue dans la roulotte d’admission. Chaque dossard non rapporté sera chargé 10$ au capitaine, payable avant le prochain match, sous peine de pénalité de 5 minutes. Si la dette du capitaine est supérieure à 30$, l’équipe ne jouera pas tant et aussi longtemps que ça ne sera pas réglée.

I) Le joueur est responsable de réparer son équipement (Jambière, casque) si une de ses ganses se brise durant le match. L’arbitre aura la responsabilité d’avertir le joueur qui a un bris d’équipement. Ce dernier devra sortir de la surface et réparer son équipement avant de pouvoir revenir au jeu. Si la ganse du casque, ou d’une jambière est brisée, le joueur devra trouver une solution pour la réparer, sinon, il devra cesser de jouer. Si le joueur revient au jeu avec un équipement brisé, il recevra une (1) minute de pénalité pour équipement non conforme. S’il revient à nouveau après cette pénalité sans avoir réparé son équipement, il se verra donner une inconduite de partie + un deux (2) minutes de pénalité supplémentaire qui devra être purgé par un joueur de son équipe. Aucune suspension ne sera donnée pour cette offense, mais le capitaine de l’équipe sera averti et la situation ne devra plus se produire.

J) Les joueurs sont responsables de porter l’équipement conforme (voir section 6 du règlement). Un joueur n’aillant pas l’équipement autorisé recevra en premier lieu un avertissement. S’il ne se conforme pas au règlement, il devra sortir de la partie. Il pourra rejoindre le match s’il trouve l’équipement conforme. Aucune pénalité ne sera appelée. Les arbitres peuvent refuser l’accès au jeu à un joueur qui a un bâton en trop mauvais état. Le joueur devra alors le remplacer avant de pouvoir continuer de jouer.

K) Un joueur qui perds un morceau de son équipement (gant, chaussure, pads) doit soit le ramasser et le remettre immédiatement, ou sortir du jeu. Les arbitres ramasseront son équipement et lui rapporteront, il pourra alors jouer à sa prochaine présence. Si le joueur continue de jouer sans son morceau d’équipement manquant, il recevra 1 minute de pénalité pour équipement illégal.

L) Si un joueur brise son bâton pendant une situation de jeu, il doit immédiatement le laisser tomber sur la surface. S’il continue de jouer avec, il recevra une pénalité d’une (1) minute pour avoir utilisé un équipement illégal.

7) Mise au jeu

A)  La balle doit toucher le sol pour être en jeu. Les joueurs de centre doivent être face à face et avoir les pieds de chaque côté du point de mise en jeu. Si un joueur touche à la balle avant qu’elle n’ait touché le sol, l’arbitre demandera de remplacer le joueur de centre.

B) Les joueurs ailiers doivent être en dehors du « jaune » et du côté de leur zone défensive.

C)  Après un arrêt de jeu nécessitant une mise en jeu, l’arbitre se positionne et compte à haute voix jusqu’à 5 et met la balle en jeu. Si le joueur de centre d’une équipe n’est pas en place, l’arbitre laissera tombée la balle. Aucune pénalité ne sera appelée sur le jeu.

D) Lors de périodes très chaude, nous autorisons les gardiens à demander 10 secondes de pause afin de s’hydrater. Cette demande ne devra pas être abusive et ne devra pas être pendant un désavantage numérique. L’arbitre aura la décision de juger si la demande est acceptable ou non. Le temps continuera de rouler pendant ce moment. Le gardien est responsable de s’assurer que l’arbitre l’a bien entendu avant de procéder. Une seule demande par période est autorisée.

8) Buts

A)  La décision finale sur un but controversé appartient à l’arbitre, le marqueur peut être consulté au besoin.

B)  Un but sera refusé s’il est marqué avec n’importe quelle partie du corps, s’il y a mouvement vers le filet ou si le geste a été posé volontairement.

C) Un but sera refusé si un joueur de l’équipe qui marque a un ou deux pieds dans la zone réservée au gardien (carré jaune). Il reviendra à la décision de l’officiel de décider si le joueur a été délibérément dans cette zone ou si c’est suite à un jeu défensif de l’équipe défendant. Dans le cas où le joueur de l’équipe qui marque s’est retrouvé dans la zone de protection du gardien car il a y a été « poussé » par un joueur adverse, le but sera accordé.

D) La démarche suivante doit être respectée pour contester la décision d’un arbitre par rapport à un but :

1. But accordé : le capitaine de l’équipe qui conteste doit demander à l’arbitre de consulter son collègue.

2. L’arbitre peut refuser la demande s’il est convaincu de sa décision.

3. But refusé : l’équipe qui conteste doit appliquer la démarche décrite ci-dessus.

4. But refusé mais le jeu progresse : l’équipe qui conteste le but doit continuer de jouer jusqu’au prochain arrêt de jeu. Ce n’est qu’à ce moment que l’équipe désirant contester pourra le faire en suivant la procédure.

5. Faire appel sur le but refusé : si l’officiel accorde le but, la reprise du jeu se fera au centre de la surface par une mise au jeu et le temps sera rectifié selon le jugement des officiels.

9) Règlements spécifiques

A)  Il n’y a pas de hors-jeu, ni de dégagement refusé.

B)  Si un tir est effectué en direction du gardien de but, que la balle dévie sur n’importe quelle partie du but et s’en va à l’extérieur, la mise au jeu se fera dans la zone de l’équipe qui défend.

C)   À l’exception d’une pénalité à retardement signalé par l’arbitre, une équipe ne peut enlever son gardien avant la marque des 5 dernières minutes de la 3e période. Le gardien de but doit, en tout temps, rester sur le banc des joueurs lorsque son équipe le retire de la partie en faveur d’un 4e joueur.

D)  Si la balle heurte le grillage ou le filet à l’extrémité et retombe sur la surface de jeu, le jeu continu. Si la balle se coince dans le grillage, l’arbitre prendra la décision de soit arrêter le jeu, soit de demander au joueur de la décoincer et de la remettre en jeu.

E) Un changement autorisé implique que le joueur présentement sur la surface de jeu soit complètement sorti du jeu avant que son remplaçant prenne sa place. Le joueur sortant peut mettre la main sur la bande, ou mettre un pied en dehors de la surface afin que le changement soit autorisé. Si le joueur sortant touche la balle (sans s’impliquer dans le jeu), l’arbitre sifflera un arrêt de jeu et une mise en jeu au centre aura lieu. Si le joueur sortant s’implique dans le jeu, une pénalité pour trop de joueurs sera appelée.

F) Le jeu se déroule à 3 vs 3 pour les catégories Hommes et Femmes.

H) Le jeu se déroule à 4 vs 4 pour la catégorie Mixte. Deux filles doivent en tout temps être sur la surface de jeu. Un but marqué par une fille compte pour 2 dans cette catégorie uniquement. Rendez-vous sur notre site internet, sous la section règlements, afin de voir la liste des règlements spécifiques de la catégorie Mixte.

I)  Le gardien a le droit de jouer la balle en dehors de son carré de protection. Par contre, il sera considéré comme le 4eme joueur. En aucun temps le gardien devra utiliser l’avantage de son équipement pour protéger la balle. Une pénalité pour obstruction pourra être décernée. Dans le cas où il n’y a pas de “menace offensive”, il est interdit au gardien de couvrir la balle en dehors de son carré jaune.

J) Tout comme les joueurs, le gardien est responsable de son bâton. Si un geste dangereux est posé, les arbitres séviront et lui donneront une pénalité. 

K) Le jeu ne doit pas être arrêté lorsque la balle touche à un arbitre, peu importe l’endroit sur la surface de jeu, sauf si la balle dévie directement dans le but ou à l’extérieur de la surface de jeu. Lorsque la balle frappe une partie du corps de l’arbitre et pénètre directement dans le but, le but ne sera pas accordé. La mise en jeu sera exécutée près du but dans la même zone.

L) Il est permit d’avoir UN (1) entraîneur sur le banc. Si un entraîneur manque de respect ou pose des gestes interdits, il devra quitter le banc des joueurs et l’équipe ne pourra plus avoir d’entraîneur pour le reste de la saison.

Toute pénalités attribuées au “coach” devront être purgées par un joueur et seront comptées dans le pointage.

De plus, un entraîneur qui joue également dans une autre catégorie pourrait être suspendu dans le cas ou ses gestes sont graves.

M) Il est interdit, mise à part l’entraîneur (point L), d’avoir des joueurs qui ne jouent pas sur le banc. Ils devront être dans les estrades. Un joueur qui se blesse pendant le match peut par contre rester sur le banc de ses coéquipiers.

10) Limitations des catégories

A) Hommes 
Old Timer :
– H13 (illimité)
– 1 H12 (40 ans et +)
– 40 ans et plus (L’âge doit être atteins dans l’année en cours (31 décembre 2020)
– Droit à “1” 35 ans et plus, doit être H13
– Gardien compte dans les limitations
– Maximum de 14 joueurs réguliers (donc 14 joueurs aillant joués 2 matchs avec l’équipe, gardien inclus)


H12 :
– H12 et H13 (illimités)
– 1 H11
– Gardien compte dans les limitations
– Maximum de 14 joueurs réguliers (donc 14 joueurs aillant joués 2 matchs avec l’équipe, gardien inclus)

H12 +
– H12 et H13 (illimités)
– 3 H11 ou (1H10 + 1H11)
– Gardien compte dans les limitations
– Maximum de 14 joueurs réguliers (donc 14 joueurs aillant joués 2 matchs avec l’équipe, gardien inclus)

Masse Salariale :
– Aucun H1, H2, H3, H4
– Maximum 1H5 et 1H6 et 1H7
***
Il n’est pas possible de remplacer un H5 par un H6 ou un H7 et se retrouver avec 2H6 ou 2H7 pendant un match.
Vous pouvez avoir 0 ou 1 H5/H6/H7. Jamais deux, peut-importe la situation.
***

– Minimum 7 joueurs (incluant 1 gardien)
– Masse salariale Maximum = 55 M$
– Gardien compte dans les limitations
– Maximum de 14 joueurs réguliers (donc 14 joueurs aillant joués 2 matchs avec l’équipe, gardien inclus)


Pointage par cote :

Cote M$
H5 15
H6 13
H7 11
H8 10
H9 8
H10 6
H11 4
H12 2
H13 1
NC 6


B) Femmes
F7 :
– F7-F8 (illimités)
– 1F6
– Gardienne F7 ou F8
– Maximum de 14 joueurs réguliers (donc 14 joueurs aillant joués 2 matchs avec l’équipe, gardien inclus)

F6 :
– F6-7-8 (Illimités)
– 1F4 ou 2F5
– Gardienne compte dans les limitations
– Maximum de 14 joueurs réguliers (donc 14 joueurs aillant joués 2 matchs avec l’équipe, gardien inclus)

C) MR :
– Limitations homme : H12-H13
– Limitations femmes : F6-F7-F8 + 1F5
– Gardiens(nes) compte dans les limitations
– Maximum de 18 joueurs réguliers (donc 18 joueurs aillant joués 2 matchs avec l’équipe, gardien inclus)

11) Séries éliminatoires

A) Le format des séries sera comme suit :
Rondes préliminaires et Quarts de finales (sur semaine) :
– Selon le classement (1 vs 8, 2 vs 7, etc.)
– Faux 2 de 3 (voir B)
– 3 périodes de 10 minutes
– Tirs de barrage
– 3eme match (si nécessaire) de 5 minutes. Tirs de barrage en cas d’égalité.

Demi-Finales (Week-end):
– Vrai 2 de 3
– 2 périodes de 12 minutes
– Durée des pénalités : Comme en saison
– Égalité de match : 1 prolongation de 10 minutes + Fusillade si nécessaire
– Prolongation de type “suicide”

Finales (Week-end):
– Vrai 2 de 3
– 2 périodes de 12 minutes
– Durée des pénalités : Comme en saison
– Égalité de match : 1 prolongation de 10 minutes + 1 prolongation de 5 minutes + Fusillade si nécessaire
– Prolongation de type “suicide”

B) Un faux 2 de 3 signifie que deux matchs seront joués. Si après ces matchs la série est égale, un mini-match de 5 minutes sera joué à la suite du deuxième match. Ce n’est pas une prolongation, mais bien un match complet. Les pénalités seront tous des 1 minutes pendant ce 5 minutes supplémentaires.

C) L’horaire des séries sera connue dans la semaine précédant ces dernières. Les confrontations seront faites en considérant le classement de la catégorie en fin de saison (1 vs 8, 2 vs 7, 3 vs 6, etc.). Pour les catégories à nombre d’équipe impair, une ronde préliminaire sera jouée.

            C.1) Pour les catégories avec un nombre de 6 ou 10 équipes, les 2 premières positions accéderons automatiquement à la demi-finale. Les autres disputeront les quarts.

D) Un joueur (ou gardien) doit avoir joué minimum 2 matchs avec une équipe pour participer aux séries. En série, une équipe ne peut pas prendre un gardien appartenant à une autre équipe de la même catégorie (comme il est parfois permis en saison).

12) Pénalités

Non-respect des officiels

  1. Tout joueur qui manquera de respect envers un officiel, un marqueur ou un membre de l’organisation sera puni. L’arbitre donnera un avertissement en premier lieu et une pénalité de 2 minutes en second lieu. Si le joueur continue, l’arbitre pourra lui décerner une inconduite de partie (expulsion de partie) ou une extrême inconduite de partie (2 matchs de suspension automatique).
  • La direction se réserve le droit d’ajouter une extrême inconduite advenant le cas où elle serait témoin de gestes intolérables et que l’arbitre ne se soit pas rendu à donner une extrême inconduite.
  • Pendant la partie, seul le capitaine est autorisé à discuter avec l’arbitre concernant une décision. La discussion doit avoir lieu pendant les pauses entre les périodes. Tout joueur qui ne respecte pas ce règlement se verra décerné un avertissement. S’il continu, un 2 minutes antisportif sera décerné. S’il ne s’arrête pas, une inconduite de partie sera donnée et une suspension pourra être appelée par les gestionnaires de la ligue dans le cas où le joueur est un récidiviste.
  • L’équipe est responsable de ses spectateurs et le capitaine peut être pénalisé pour des gestes inappropriés provenant des estrades ou de son banc.
  • Un joueur qui ne respect pas une consigne (rentrer au banc, se taire, arrêter d’argumenter, etc.) venant de l’arbitre se verra imposer un antisportif. Si le joueur continue, un deuxième sera donné. Après 3, le capitaine recevra une pénalité pour ne pas avoir gérer son banc. Si le joueur ne s’arrête toujours pas, il sera sortie de la surface et pourrait recevoir une suspension.

E)  Le site web des statistiques est la seule référence officielle pour le calcul des pénalités. www.dekhockeylouiseville.ca


G) Retarder la partie
1-  Une pénalité pour avoir retardé la partie (1 minute) sera imposée au joueur embarquant, lors d’un mauvais changement (s’il n’a pas touché à la bande). S’il y a trop de joueurs sur la surface, 1 minute de pénalité sera attribuée au dernier à être embarqué sur la surface.

2- Si le gardien gèle la balle et qu’il a les pieds en dehors de son rectangle de protection, un lancer de punition sera donné, sauf sur un lancer en direction du filet puisque dans un tel cas, il est permis au gardien de geler la balle. Si le gardien sort de son cercle pour aller chercher la balle dans le coin par exemple, il ne peut pas revenir dans son cercle pour geler la balle. Il pourra par contre remettre la balle en jeu avant que le jeu ne soit arrêté.

3- Si un joueur ou gardien envoie la balle directement en dehors de la surface de jeu (le banc des joueurs est exempté) à partir de sa zone défensive, une punition de 1 minute pour avoir retardé la partie lui sera automatiquement imposée, que le geste soit volontaire ou non et que ce soit un lancer en direction du but ou non.

4- La balle doit toujours demeurer en mouvement. Si, malgré les directives de l’arbitre, un joueur refuse de s’y conformer et immobilise la balle, l’officiel imposera une punition de 1 minute pour avoir retardé la partie.

5- Le joueur qui se trouve derrière le filet se doit de faire progresser le jeu. Ce dernier aura 3 secondes pour sortir de la zone délimitée. La balle doit être en dehors dans un délai de 3 secondes. Le cas échéant, il y aura pénalité de 1 minute pour avoir retardé la partie. Lorsque l’équipe joue en infériorité numérique, cette règle ne s’applique pas.

6- L’arbitre incitera les gardiens à remettre la balle en jeu le plus rapidement possible. L’arbitre donnera la commande « bouge la balle ». Si le gardien refuse de mettre la balle en jeu alors que l’arbitre juge qu’il pourrait le faire sans danger de se faire marquer, une pénalité de 1 minute pour avoir retardé la partie sera imposée.

7- Le marqueur peut appeler une pénalité de banc si un joueur quitte son banc avant la fin de sa pénalité, ou s’il remarque qu’une équipe joue avec un joueur en trop. Il fera alors résonner la sirène pour avertir les arbitres qui arrêteront le jeu.

8 – Le marqueur peu également signalé une pénalité à une équipe advenant où il remarque qu’un joueur n’a pas été s’identifier au marqueur d’alignement avant de jouer. Dans ce cas, une vérification sera faite auprès du marqueur d’alignement et s’il confirme que le joueur ne s’est pas présentée, une pénalité sera décernée. Si le marqueur d’alignement confirme que le joueur s’est présentée et que c’est un “bug” du système, une mise en jeu centrale sera jouée, sans pénalité.

Note : Si un joueur fait une passe avec la main, on reprend le jeu en zone défensive du fautif. Fermer la main sur la balle est permis. Cependant, le joueur n’a pas le droit d’en prendre avantage. Seul un mouvement vertical vers le bas peut être effectué. Le jeu reprend alors en zone défensive du fautif et il n’y a pas de pénalité pour ce geste.

I) Double désavantage numérique

Lorsqu’une équipe se retrouve avec 2 joueurs au banc des pénalités (double désavantage), l’équipe adverse ajoute un 4e joueur sur la surface; le jeu se déroule donc à 4 vs 2. À la fin de la pénalité, le joueur puni retourne sur la surface et le jeu se poursuit ainsi jusqu’au prochain arrêt de jeu, où l’on revient à 3 joueurs. Si un joueur reçoit deux pénalités d’un coup, ça comptera pour un 4 minutes, donc son équipe jouera à 2 joueurs pour 4 minutes (à moins qu’un but soit compté)

12) Pénalités de 1 minute

  • Bâton élevé (Toucher la balle plus haut que la limite permise)
  • Joueur non enregistré / Alignement illégal
  • Bâton élevé (Tout mouvement avec le bâton qui dépasse la limite permise sera pénalisé et ce, même si le joueur ne touche pas à la balle)
  • Mauvais changement;
  • Jeu illégal du gardien : Gèle la balle avec les pieds en dehors de son rectangle de protection;
  • Un joueur envoie la balle à l’extérieur de la surface (banc des joueurs exclus);  
  • Un joueur ou le gardien de but n’obéit pas à l’ordre de l’arbitre de bouger la balle;  
  • Un joueur se trouvant derrière le filet prend plus de 3 secondes pour sortir la balle ;
  • Un joueur ferme la main sur la balle et en prends avantage. Veuillez noter qu’un joueur peut fermer la main sur la balle, mais doit la déposer immédiatement DEVANT lui.
  • Avoir retardé la partie – Mise au jeu
  • Cacher la balle
  • Interférer le travail des officiels (Pénalité de banc)
  • Quitter le banc de pénalité trop tôt (Pénalité de banc)
  • Objet lancé sur la surface
  • Trop de joueurs

Pénalités de 2 minutes :

A) Pour toutes pénalités de 2 minutes, l’arbitre peut donner des pénalités de 4 minutes selon la gravité du geste. Une pénalité de 4 minutes compte pour 2 pénalités mineures.

B) Coup de bâton : Une punition de 2 minutes sera imposée à tout joueur qui donne un coup avec son bâton à un adversaire. Même si le coup est donné dans le but de reprendre la balle, si l’arbitre considère que le coup est dangereux, une pénalité sera émise.

Tout gardien touchant quelconque partie du corps en effectuant un balayage derrière le filet avec son bâton, que le contact survienne avant ou après le contact avec la balle, se verra décerner une punition de 2 minutes pour coup de bâton.

C) Contact avec le gardien : Une punition de 2 minutes sera imposée à tout joueur qui entre en contact avec le gardien adverse dans son rectangle, volontairement ou non. Un joueur poussé par un joueur adverse qui entre en contact avec le gardien pourrait être puni ainsi que l’adversaire fautif, le tout selon le jugement de l’arbitre. Il appartient au joueur d’éviter le gardien.

Sur l’avis de l’arbitre, le joueur doit immédiatement quitter le rectangle jaune du gardien de but, une punition de 2 minutes pour obstruction sera imposée à tout joueur fautif. Le joueur ne doit pas nuire au jeu du gardien. Un but sera refusé si le joueur a un ou deux pieds dans la zone de protection du gardien.

D) Glissade obstrusive: Si un joueur glisse et touche volontairement ou involontairement toute partie du corps adverse avec son corps ou son bâton, il se méritera automatiquement une pénalité de 2 minutes pour glissade obstrusive, même si le contact survient après le contact avec la balle.

Si l’arbitre juge que le joueur fautif a agi délibérément, ce geste pourrait être considéré, à la discrétion de l’arbitre, comme une tentative de blessure et une punition de 5 minutes pourrait être imposée.

Liste des pénalités de 2 minutes (non limitée à)

  • Avoir fait trébucher
  • Conduite antisportive (Peut mener à une expulsion)
  • Obstruction (Sur gardien ou joueur)
  • Coup de bâton
  • Donner de la bande (Peut mener à une expulsion)
  • Double échec (Peut mener à une expulsion)
  • Bâton élevé / Au visage
  • Bâton élevé / Au visage (Dangereux – Double Mineure (2×2)
  • Bâton élevé – Geste dangereux, sans toucher à la balle, ni au joueur
  • Avoir retenu
  • Avoir accroché
  • Rudesse
  • Jouer avec un bâton brisé
  • Donner du genou (Peut mener à une expulsion)
  • Lancer son bâton
  • Équipement illégal
  • Langage abusif (Peut mener à une expulsion)
  • Darder (Peut mener à une expulsion)
  • Retenir le bâton
  • Assaut (Peut mener à une expulsion)
  • Plongeon
  • Coup de coude (Peut mener à une expulsion)
  • Glissade obstrusive (touche joueur)
  • Filet déplacé volontairement
  • Embellissement
  • Avoir lancé la balle après l’arrêt de jeu (Considéré comme antisportif)

Pénalité majeures (5 minutes) – N’est pas annulé avec un but

  • Coup de tête
  • Charge contre le genou (Peux mener à une inconduite de partie)
  • Conduite antisportive grave
  • Langage abusif (peux mener à une inconduite de partie)
  • Coup à la tête dangereux
  • Tous autres gestes dangereux ou irrespectueux

Pénalités d’inconduite

  • Mise en échec par derrière
  • S’être battu (entraine automatiquement une suspension de minimum 10 matchs)
  • Langage abusif envers les arbitres ou les autres joueurs
  • Menaces
  • Langage abusif de l’entraîneur envers les arbitres ou les autres joueurs
  • Joueur quitte le banc pour se joindre à un escarmouche ou bagarre
    **Les arbitres sur le jeu ont la responsabilité de séparer les joueurs. Même si le geste du joueur est pour aider, il n’a pas le droit d’embarquer sur la surface, peu importe la raison**
  • Instigateur
  • Contact illégal à la tête
  • Agresseur
  • Charge contre le genou (Dangereux)
  • Mauvais comportement – Empêche le bon déroulement du match
  • Tous autres gestes dangereux ou irrespectueux

Lancer de pénalité

  • Lancer un objet vers la balle
  • Plongeon illégal
  • Fermer la main sur la balle dans la zone du gardien
  • Gardien gèle la balle en dehors de son carré de protection

12) Spécifications : Pénalités

A)  Un gardien se verra décerner une pénalité de 2 minutes, s’il accroche ou commet une obstruction en faisant un balayage derrière le filet.

B)  Si un joueur glisse et touche le joueur adverse avec son corps ou son bâton, ce sera considéré comme un coup de bâton/glissade obstrusive, donc 2 minutes et ce, même si le joueur touche à la balle également.

C)  Une pénalité sera imposée à tout joueur qui accroche, retient, met en échec, donne un double échec, bouscule, pousse ou utilise une force excessive contre un adversaire.

D)  Une partie sera perdu par forfait par une équipe qui, après avoir reçu des inconduites de partie, ne respecte plus le minimum de joueurs requis, qui est de 4 (3j et 1g, ou 4j). L’équipe perdante n’aura aucun point, même si elle a gagnée une période. Si les deux équipes ne respectent plus le minimum requis en raison de trop d’inconduite, la partie sera invalidée et seuls les points de périodes complétés seront calculés. Les statistiques des joueurs et du gardien seront invalidés (le score final sera de 0-0). Cette clause sera appliquée peu importe où le match est rendu, donc même s’il ne reste que 30 secondes à la troisième période, la partie sera tout de même invalidée.

E) Le marqueur peut appeler une pénalité de langage abusif de banc.

F) Si une mineure est décernée à deux joueurs sur le même jeu (mineure-double), le jeu se poursuit à force égal (donc 3 vs 3 dans le cas des Femmes et Hommes et 4 x 4 dans le cas du Mixte)

N.B.  Une pénalité d’inconduite (avec possibilité de suspension) sera imposée à tout joueur qui, délibérément, tente de blesser ou blesse un adversaire quel que soit l’infraction commise si l’arbitre juge qu’il s’agissait d’un geste dangereux pouvant causer des blessures.

La LDHL n’est pas responsable de ce qui se passe en dehors de la surface

13) Les baggares – C’est non!

A) Aucune bagarre ne sera tolérée. Le mot bagarre signifiant un simple coup de poing avec ou sans gant. Le joueur fautif sera automatiquement suspendu et pourra être banni. L’investigateur, l’agresseur ou tout joueur se joignant ou prenant part à une bataille sera suspendu et pourra être banni. De plus, ce joueur devra passer devant le comité de discipline avant de participer à un autre match.

B) Une menace de bataille sera considérée et puni comme une bagarre.

C) Tout joueur identifié par le ou les officiels comme étant l’instigateur où l’agresseur dans une bataille se verra imposer une punition de 2 minutes additionnelles à toute punition qu’il pourrait encourir.

D) Tout joueur se joignant à une bataille, ou prenant part à une autre bataille durant le même arrêt de jeu se verra imposer une extrême inconduite, en plus de toute autre punition qu’il aurait pu encourir selon les règles du jeu.

E) Tout joueur qui incite un autre joueur à la violence en l’invitant à se battre ou en le menaçant se verra imposer une extrême inconduite et sera passible de suspension.

F) Pour certains cas, le capitaine de l’équipe d’un joueur qui participe à une bagarre pourrait être suspendu une partie pour non contrôle de son équipe.

G) Le capitaine de l’équipe est responsable de son banc. Un joueur qui quitte le banc pour aller participer à une escarmouche où à une bataille sera automatiquement expulsé, en plus de recevoir deux minutes d’antisportif. Le capitaine pourrait aussi recevoir une suspension de minimum 1 match pour ne pas avoir gérer son banc.

H) Un coup de poing ou une bagarre entraine automatiquement une suspension minimal de 10 matchs à la première occasion et une expulsion pour la saison et les séries pour une deuxième offense. Il est également possible qu’un joueur soit complètement banni de la ligue si le comité de discipline et les gestionnaires jugent que son comportement nuit à la réputation de la ligue ainsi qu’à la sécurité des joueurs.

14) PÉNALITÉ pour inconduite majeure

A) Peut être imposée à tout moment par l’arbitre pour non-respect des officiels ou geste violent.  Le joueur doit quitter la surface et ne pas nuire au bon fonctionnement du match. Si le joueur refuse de se conformer, le match prendra fin et les points acquis dans le match par son équipe seront annulés. Une inconduite majeure entraîne une suspension minimale de 2 matchs et l’obligation de passer devant le comité de discipline avant de rejouer un match.

17) Appel des décisions

A) Appel pour joueur inéligible

1 – Une équipe qui croit un joueur inéligible dans l’équipe adverse peut demander un appel.

2 – L’appel doit être obligatoirement remis par courriel (ldhl.infos@gmail.com) au plus tard 24h après la partie comportant un joueur inéligible ou une autre plainte.

3 – Si une équipe est fautive d’avoir aligné un joueur inéligible, elle se verra retirer tous ses points pour ce match et obtiendra un score de 0. L’équipe adverse obtiendra donc 15 points, moins les points de discipline perdus.

4 – Le capitaine d’une équipe fautive d’avoir aligné un joueur inéligible en saison sera suspendu 1 match. En séries, l’équipe complète sera disqualifiée.

B) Comité de discipline et suspensions

1 -Toutes les décisions de suspension seront prises par le comité de discipline.

2 – Les décisions du comité de discipline sont finales et sans appel. Un capitaine se faisant trop insistant suite à une décision pourrait également se faire suspendre par le gestionnaires du comité de discipline.

3 – Tout joueur suspendu dans sa classe ne peut prendre part à un match d’une autre classe tant et aussi longtemps que sa suspension dans sa classe respective n’a pas été purgée. À noter qu’un joueur suspendu ne pourra, en aucun cas, aller derrière le banc d’une équipe, même à titre de spectateur.

4 – Lorsqu’une suspension est appliquée, le responsable du comité de discipline envoie un courriel, ou appel le capitaine de l’équipe fautive afin de lui expliquer la décision. Cependant, c’est la responsabilité du capitaine de vérifier sur le site de la ligue (www.dekhockeylouiseville.ca ) s’il y a eu suspension ou non. En aucun cas le joueur ne pourra discuter avec le comité de discipline directement, à part s’il est le capitaine de l’équipe.

5- Le comité de discipline sera formé d’au minimum un responsable, un conseiller et un gestionnaire de la ligue.

6 – Les arbitres présent lors d’un cas de suspension seront contactés par le comité de discipline afin d’expliquer leur vision. Le comité se penchera ensuite sur le cas et avisera le capitaine de la décision. Un arbitre « externe » sera toujours consulté lors de ces cas, afin d’avoir une neutralité. Il est du devoir du responsable du comité de discipline d’obtenir toutes les versions de l’incident avant d’émettre une suggestion de suspension au gestionnaire.

7- Un système de caméra sera installé en 2020 afin d’aider à rendre les décision.

18) Suspensions
Cliquez ici pour voir la charte de suspension (à venir)

Tout joueur qui, intentionnellement, touche, retient, pousse, frappe, menace ou tente de frapper, fait trébucher, lances-en sa direction, ou met en échec un officiel avant, pendant ou après une partie se verra imposer une extrême inconduite et sera passible de suspension

A)  Un joueur sera expulsé du match après 3 pénalités (violentes) de 2 minutes mais n’entraîne pas de suspension. Une pénalité de 4 minutes compte pour 2 fois 2 minutes. Une pénalité d’une minute n’est pas comptabilisée dans ce calcul.

B)  Tout joueur cumulant 40 minutes de pénalité lui vaudra 1 match de suspension. À 52 minutes de pénalités, 2 matchs de suspension supplémentaires et à 60 minutes, suspension pour le reste de la saison et les séries éliminatoires.

C)  Tout joueur qui quitte son banc pour intervenir lors d’une altercation recevra automatiquement une inconduite de partie. Si plusieurs joueurs quittent et l’équipe n’a plus le minimum requis pour terminer la partie, ils perdront par défaut. Dans ce cas, le capitaine recevra un match de suspension à la première offense, trois à la seconde offense et cinq à la troisième offense. Le capitaine est responsable de gérer son banc.

D) Un joueur suspendu ne pourra remplacer avec une autre équipe tant que sa suspension ne sera pas terminée. De plus, il devra jouer un match avec son équipe régulière (dans la catégorie de la suspension), suivant sa suspension, avant de pouvoir remplacer à nouveau avec une équipe.

Exemple : Si un joueur joue en H12 et en Masse Salariale, qu’il reçoit une suspension de 3 matchs en H12, il ne pourra jouer en Masse Salariale (ni dans aucune autre catégorie) tant et aussi longtemps que ces matchs 3 matchs en H12 n’auront pas été purgés ET qu’il aura jouer un match en H12. Le fait qu’un joueur joue dans plusieurs catégories n’aura AUCUN impact sur la décision de la durée de sa suspension.

E) En série, le match de 5 minutes (lors des faux 2 de 3) ne comptent pas dans les matchs purgées par une suspension. Donc si un joueur reçoit une punition de 3 matchs lors du match #1 d’une série de type “Faux 2 de 3”, il ne pourra pas jouer le match #2, ni les deux prochains matchs de l’autre séries s’ils ont lieu. Et ce, même si son équipe doit jouer le mini-match de 5 minutes à la fin de la première série.

F) Si un joueur reçoit une suspension dans une catégorie, mais que son équipe se fait éliminer avant la fin de la suspension, cette dernière sera transportée dans les autres catégories dans lesquelles le joueurs évolue. Si le joueurs évoluent dans trois catégorie, chaque match joués sera comptés dans le nombre de match de suspension.

Exemple : Un joueur joue en H12 et en Masse Salariale. Il reçoit une suspension de 3 matchs dans le H12. Après un match, son équipe H12 est éliminée. Les deux matchs restants seront transférés et il ne pourra pas jouer deux matchs en masse salariale.

G) Si une suspension est donnée en fin de saison / série et que le joueur ne purge pas tout ses matchs (voir point F), les matchs restants seront transportés la saison suivante.

19) Autres règlements

A)  Il est interdit de mâcher de la gomme pendant le match, de manger des graines de tournesol, de cracher et de répandre quelque liquide que ce soit sur la surface de jeu ou sur les bancs de joueurs afin que les installations restent propres et afin d’éviter que des accidents surviennent.

B)  Le gardien ne peut arroser son rectangle afin de le rendre plus glissant, et ce afin d’éviter des accidents causés par cette surface glissante.

C)  Seuls les capitaines (selon la feuille de match) ou un adjoint pourront discuter avec les officiels.

D) Les menaces faites par courriel, au téléphone ou via les médias sociaux à n’importe quel membre du personnel, incluant le comité de discipline,  seront considérées comme si elles avaient été faites de vive voix. Le joueur pourra donc être suspendu après que ces propos soient analysés par le comité de discipline.

Les décisions du comité de discipline sont finales et sans appel.

20) Température

A)  Il y a match beau temps, mauvais temps. En présence d’éclairs et de tonnerre, la partie sera interrompue.

B)  En saison régulière, après 2 périodes et à la suite d’une interruption de 15 minutes, les officiels peuvent prendre la décision d’officialiser la partie comme étant complétée, peu importe le pointage. Un point sera alors accordé à chacune des équipes pour la 3e période et le pointage au moment de l’arrêt du match sera le pointage final. S’il y a égalité à ce moment, aucun des 3 points normalement gagnés suite à une victoire ne sera accordé à aucune des équipes.

C)  En séries éliminatoires, toutes les parties sont à finir. En cas d’interruption, les officiels prendront la décision de reporter la fin du match au début de la partie suivante.

D) Malgré tout, les organisateurs ne sont pas responsables des blessures subies et ce, même si les conditions ne sont pas idéales. Une pluie forte, une accumulation d’eau sur la surface, un orage ou une averse de neige sont des facteurs qui peuvent être suffisants pour arrêter une partie.

21) Paiement

A) Le montant complet devra être remis par le capitaine aux gestionnaires de la ligue avant le début de la première période du 2eme match de la saison régulière. Sans quoi, une pénalité de 5 minutes sera attribuée à l’équipe fautive et sera purgée par le capitaine.

B) Si le paiement n’est pas remis à la 3eme semaine, l’équipe se verra empêcher de jouer tant et aussi longtemps que le compte ne sera pas réglé. Tous les matchs annulés en raison de non-paiement seront automatiquement gagnés par l’équipe adverse par un pointage complet (15 points). L’équipe fautive se verra le refus d’utiliser la surface tant et aussi longtemps que le paiement complet ne sera pas versé. L’équipe gagnante pourra utiliser le temps de surface à leur guise. Les matchs perdus en raison de non paiement sont NON-REMBOURSABLE et ne seront PAS remis.

22) NOTE IMPORTANTE

La ligue se réserve le droit de modifier un règlement ou d’en ajouter, dans un but positif pour la majorité de la ligue. S’il y a changement, la ligue vous en avisera à l’avance.

Pour rechercher votre cote provinciale : cotesnbhpa.com.

Merci!